Michael Jackson - Speed Demon (NERO REMIX) - dubstep

Photobucket

New dubstep track from Nero.
Fan video for Michael Jackson - Bad (Nero dubstep Remix)
The album BAD 25 is out on September 18th.

17 nov 2012 : Gathering : electro party @shibuya - tokyo

Photobucket

GATHERING
electro - techno - dubstep @Shibuya

Dance music event presented by all our friends!!!
It's an open party. Please invite your friends and join !!!
Parties are not only about dance and music. Where parties exit, people are always there. Parties are communities and all about people, friends. It's GATHERING.
Let's get together and make one usual evening very special !!!

ダンスと音楽だけがパーティーの全てではありません。パーティーが存在する場所、そこには常に人が存在します。パーティーとはコミュニティー、そして人・友達です。これはGATHERING(集い)です。日常の何も変わらない一晩を皆でスペシャルに盛り上げましょう!
オープンパーティーです。ご自由に友達を誘って参加してください!!!

FACEBOOK
IFLYER

Feat : DJ SAZA (JUMPJUMP TOKYO)
MOTOKI NAGASAKA (Passive-Agressive)
UG (IN THIS MOMENT, DECK'N'EFFECT)

From 18:00 to 23:00
1,500 YEN (1 DRINK)

Photobucket

KAWS’ Companion at the Macy’s Thanksgiving Parade

Photobucket

Back in May, we informed you that Brian Donnelly aka KAWS would present a 16-foot balloon version of his Companion sculpture at this year's Macy's Thanksgiving Day Parade. The WSJ recently published an online feature on the artist and a first look at his new Companion. Click here to read the article, and hit the thumbs for a closer look at the recent unveiling of KAWS' balloon for Macy's.

DJ SAZA ( jumpjump/tokyo) : reggae reggae mix

 photo reggaereggae_zps051aa946.png

Brand new reggae mix from the Tokyo dj Saza (jumpjump / tokyo) : reggae reggae miXXxX !!

Saza (jumpjump/tokyo) has been in the game for 10 years now. He has dj in the biggest clubs in Paris (Le Cabaret Sauvage, Le Rex Club, Le Batofar, Le Tryptique, La Java, Le Glazart, Le Nouveau Casino…) with the drum n bass headz (Andy C, Dj Fresh, General Levy, Elisa Do Brasil, Zen...).
Saza has also promote parties with the biggest électro promoters in France : the drum n bass shop Blacklabel. And the Neopopart crew that runs monthly parties in La Java.
Saza has now made Tokyo his new headquarter. He has already organized lots of parties and dj in numerous clubs (Womb, Le Baron, Velours, La Fabrique, Amrax…) with big électro names (John Lord Fonda, Myss, M.S.K, Dj Taar, Crystal, Keenhouse, Lenzman, Concord Dawn, Hiloco…). His music box contains lots of electro house, mashup and dubstep tracks.
Besides that, Saza is the founder of the unfamous blog : JUMP JUMP that shows electro parties around Tokyo. Saza is spinning his time in parties, shooting all the best stuff and meeting nice peaps. The story begins !



TRACKLISTING :
Intro sizzla
Gregory isaacs – innercity lady
Don carlos – mr sun
Johnny osbourne – love is universal
Busy signal and damian marley – kingston town
Romain virgo – love doctor
Richie spice and chuck fender – freedom
Richie stephens and gentleman – ready to shine
Luciano – give praise rastafari
Cham – ghetto story rmx
Alborosie – after laughter
Alborosie – waan the herb
Mr vegas – mus come a road
Stephen marley – jah army
Solo banton – no
Max rubadub – california love rmx

03/11/12 : drum n bass @WOMB - 06S feat. ASY LIVE

Photobucket

Friday 03 november 2012, Drum n bass party 06S feat. ASY LIVE at Womb in Shibuya with :

SPECIAL GUEST : ASY (Live Show case)
LINE UP : AKi + YUUKi MC , VELOCITY + MC CARDZ , ITTI
VJ: NUMAN a.k.a GLAMOOVE, CHA2, EYE-LINK
VIP LOUNGE: TECHRIDERS, AKR , HARRY , MASAKI SAKURAI , AYABE
WOMB LOUNGE :HIGHVLIST , BENGAL , PECO , DAIA TAGUCHI , SHINTARO M MASAMI

怒濤のグルーブで疾走する、WOMBを代表する人気ドラムンベースパーティー"06S"。今月は遂にASYの初ライブショーケースを敢行!ご存知アジアを代表するドラムンベースDJとして、12年に渡り06S、また日本のドラムンベースシーンを牽引してきたAKi。そのパートナーとしてマイクを握り、フロアーを更に加熱し続けて来たYUUKi MC。そして、日本の音楽シーンのメインストリームで少女時代やEXILE等のヒット曲を数多く手がけてきたソングライター/プロデューサーのSTY。全く異なるバックグラウンドと個性を持つ3人が、東京でしか産まれ得ないサウンドを国内外に発信すべく結成されたユニットがASYだ。第1弾シングル"SEE THE LIGHTS"はフリーダウンロードでリリース。ミュージック・ビデオはASYの世界観を表現したハイクオリティーな作品に仕上がり各方面から大反響を呼んでいる。この06Sでのライブで本格的に始動する ASY。あなたもこのライブを目撃する事で、歴史の証人になる。

mori tower : arab express exhibition - oct 2012

Photobucket

All eyes are now on the contemporary artists of the Arab world

From lifestyles to identity, the rapidly transforming Arab world possesses a diversity of cultures that cannot be overstated. And the traditions, religion, customs and aesthetics that constitute that diversity are vividly reflected in the work of the region's artists. In the last few years, many exhibitions of contemporary art from the Arab world have been held globally, and within the region itself there are indications that the art industry is maturing, with Mathaf: Arab Museum of Modern Art opening in Doha (Qatar) in 2010, and branches of the Louvre and the Guggenheim Museum now under construction in Abu Dhabi (United Arab Emirates). "Arab Express" introducing the artworks by 34 artists from the Arabian Peninsula and surrounding Arab countries, is the first exhibition of its kind ever to be held in Japan.

This exhibition commemorates the 40th anniversary of the establishment of diplomatic relations between Japan and Kingdom of Bahrain, Sultanate of Oman, State of Qatar, and the United Arab Emirates; as well as the 50th anniversary of the establishment of diplomatic relations between Japan and the State of Kuwait and the Kingdom of Saudi Arabia.

Saturday 16 June - Sunday 28 October, 2012
Venue: Mori Art Museum 53F Ropponngi Hills Mori Tower

Photobucket Photobucket Photobucket Photobucket Photobucket Photobucket Photobucket Photobucket Photobucket Photobucket Photobucket Photobucket Photobucket Photobucket Photobucket Photobucket

16 november 2012 : MAD DECENT X BRICK BANDITS @ TRUMP ROOM - shibuya

Photobucket

The official MAD DECENT X BRICK BANDITS Tokyo Event ++++ DIRTY SOUTH JOE & DJ SLIINK !!

Friday 16 november 2012, Mad Decent (Major Lazor) is coming to Trump Room in Shibuya. The party will be on 3 floors as usual. It will be from 11pm to 5am. Entrance is 2500/3000 yens
FACEBOOK

(Red Room)
B-more / Trap / R&B Club
w/ MAD DECENT &
BRICK BANDITS

(Black Room)
Dancehall Reggae
w/ PART2STYLE SOUND
JUNGLE ROCK
MIDNIGHT ROCK

(White Room)
UK Funky / Garage / 2 Step
w/ VOID CREW

LINE UP :

DIRTY SOUTH JOE (Mad Decent)
DJ SLIINK (Brick Bandits)
I AM JESSE (dj honda recordings)
PART2STYLE SOUND
HABANERO POSSE
JOMMY (Diesel / Roc Trax)
POL STYLE (Numbers)
MR TIKINI (Spexsavers)
JUNGLE ROCK
MIDNIGHT ROCK
VOID CREW
DJ RS
DJ RIE
DJ WRACK (Chemical Monsters)
THE 9/11s
BEN BERRY
MC/LIVE : CHERRY BROWN

project atom - astro boy - プロジェクト アトム

Photobucket

プロジェクト アトム 東京電気大学設立100周年アニバーサリーとしての全学部再編成の為のスペシャルサイト。本体サイトとは別に、受験希望者、在学生、教授たちのモチベーションアップに成功していま

Photobucket Photobucket Photobucket Photobucket Photobucket Photobucket

Comment Orangina a secoué le marché japonais

Photobucket

En à peine six mois, la petite bouteille ronde a conquis la clientèle nipponne. La recette ? Un subtil dosage entre origines hexagonales et exigences locales.

"Orandzina !" Depuis le 27 mars dernier, les consommateurs japonais n’ont plus que cette marque à la bouche. Une bonne surprise y compris pour Suntory, le géant national de la boisson, qui a racheté le groupe Orangina Schweppes en 2009 et qui s’était juré de faire aimer le pétillant jus d’orange à ses concitoyens. L’accueil a largement dépassé ses espérances. Son objectif était d’écouler 20 millions de litres d’ici à la fin de l’année : les Nippons en boiront finalement quatre fois plus.

En à peine six mois, Orangina a pris presque 4% du marché des boissons sans alcool au Japon, quand Coca en détient un peu plus de 7%. «Le produit a séduit une cible bien plus large que celle des jeunes adultes initialement visée», explique Jean-Jacques Fredj, directeur général de la marque. Son adaptation à des ­con­som­mateurs réputés pour leur exigence a été préparée pendant plus d’un an, depuis le Japon, avec le soutien des équipes françaises. Une opération dont le budget est qualifié de «très important» par Jean-Jacques Fredj.

Pour faire adopter le breuvage gaulois par les Japonais, Suntory a d’abord cherché à en cerner la particularité. Les Français ont donc ouvert les archives maison aux équipes marketing nipponnes : affiches anciennes, historique des slogans, spots télévisés… «Nous voulions explorer l’univers de la marque, indique Sachiko Dosho, une des responsables du dossier. Nous avons cherché à comprendre en quoi Orangina est un produit unique, avec sa bouteille ronde – qui n’a vraiment rien de nippon – et son goût.» Le challenge a été de «japoniser» le produit tout en lui conservant les caractéristi­ques qui en font le comble de l’exotisme pour les clients nippons.

Photobucket

"Born in France, bottled in Japan." Un équilibre délicat d’abord obtenu par le positionnement. «La France nous évoque le luxe, l’art de vivre, résume Sachiko Dosho. Nous avons voulu souligner ce point.» La petite bouteille ronde, ornée d’un collier en papier tricolore semblable au ruban des chefs français qui font fureur à Tokyo, a donc été placée en catégorie premium, avec un prix de vente de 147 yens (1,50 euro). A contenance équivalente, c’est 18% plus cher qu’un Coca. «Nous devions néanmoins insister sur la fabrication japonaise, qui est cruciale pour nos consommateurs, soucieux de fraîcheur et de qualité», poursuit Sachiko Dosho. Un petit drapeau français assorti de la mention «born in France, bottled in Japan» («né en France, embouteillé au Japon») est donc imprimé au-dessus de l’étiquette, et un historique de la boisson insistant sur son caractère naturel, figure au dos de la bouteille. Autre adaptation locale : un schéma explique comment mélanger la pulpe. En effet, la formule «secouez-moi !» est incom­préhensible pour un Japonais.

Ligne plus fine. Le flacon lui-même a connu d’importantes trans­for­ma­tions, essentiellement pour des raisons pratiques. «Nous voulions gar­der sa forme de bulbe et son aspect granulé, qui sont la signature d’Orangina, explique Jean-Jacques Fredj. Mais la bouteille classique était trop compliquée à fabriquer sur place. En outre, le format français était trop large pour les linéaires des “convenience stores” japonais.» Impossible d’ignorer les contraintes de ces épiceries, qui représentent 40% de la distribution de boissons au Japon. La ligne des bouteilles a été affinée afin qu’il soit possible d’en placer au moins trois de front sur les rayonnages minuscules et un culot en forme de socle a été ajouté. Les canettes métalliques, elles, adoptent le format standard local pour entrer dans les distributeurs automa­tiques. Plus râblées, elles contiennent 280 milli­litres (au lieu de 330 en France). L’enjeu était de taille : les machines, présentes à chaque coin de rue, assurent un tiers des ventes au Japon.

Si le packaging a été adapté, le goût, lui, est resté inchangé. Enfévrier 2010, la cinquantaine de consommateurs japonais conviés à découvrir cette saveur inédite pour eux en ont plébiscité le côté fruité, pulpeux et gazeux. Orangina a donc décidé de ne pas toucher à sa recette. Le concentré de base, importé d’Europe, est allongé, gazéifié et sucré dans les usines Suntory.

Photobucket

Richard Gere à l’affiche. Restait à faire connaître le produit. Pour cela, la marque n’a pas fait les choses à moitié en s’offrant les services de Richard Gere. Un Américain pour vanter les mérites d’une boisson française ? Pas grave, l’acteur est une immense star au pays du Soleil-Levant. Pour l’occasion, il endosse le rôle de Tora-san, personnage emblématique du ­cinéma ­japonais, un voyageur-séducteur qui finit toujours par rentrer au pays et incarne le lien entre la culture traditionnelle nipponne et la course au progrès. Pour Orangina, Tora-san évolue dans un décor provençal de carte postale. Le personnage a envahi les écrans des foyers japonais, ainsi que les panneaux d’affichage dans les rues et le métro. Cette ambitieuse campagne a connu son point d’orgue le jour du lancement, avec des palettes en tête de gondole dans les supermarchés, des frigos parés d’autocollants dans les épiceries de quartier et des dégustations organisées un peu partout.

A quand une variante au wasabi ? Le départ a certes été fulgurant, mais «Orandzina» réussira-t-il à conserver son jus sur le long terme ? C’est le défi qui l’attend. Car si la clientèle japonaise est friande de nouveautés, elle s’en lasse aussi vite qu’elle s’en entiche. «Très peu de produits de­viennent des références intemporelles au Japon», confirme Xavier Terlet, président de XTC, un cabinet de conseil spécialisé dans l’étude des marques. Six mois après un lancement, l’insatiable marché nippon est déjà en demande de variantes inédites et d’éditions limitées. «Pour survivre, Orangina ne devra pas se contenter de se décliner en parfum orange sanguine», prévient le consultant.

En la matière, la marque peut prendre exemple sur d’autres produits alimentaires introduits dans l’archipel. Nestlé propose ainsi ses KitKat dans une multitude de parfums étonnants : wasabi, thé vert, pomme de terre d’Hokkaido… Pour continuer de surprendre l’exigeante clientèle japonaise, Orangina tient déjà prêtes des déclinaisons qui seront dévoilées dans quelques mois. Au pays du Soleil-Levant, la petite bouteille jaune va devoir plus que jamais se secouer.

Photobucket

Fiche d’identité :
- Orangina naît en 1936 en Algérie. Il passera entre les mains de Pernod Ricard puis de Cadbury Schweppes.
- En 2009, Orangina Schweppes est racheté par le géantjaponais Suntory.
- En France, le groupe a réalisé 782 millions d’euros de chiffre d’affaires en 2011.

En chiffres :
- 45 millions de petites bouteilles vendues dans les deux premiers mois de commercialisation
- 147 yens, soit 1,50 euro la bouteille, soit 18% de plus qu’un Coca
- 4% du marché nippon des boissons sans alcool pris par la marque

BERURIER NOIR - porcherie @Olympia 89 - la jeunesse emmerde le front national

Photobucket

Bérurier Noir (aussi appelé les Béru ou les Bérus, et abrégé BxN) est un groupe phare de la scène punk et alternative française des années 1980, composé principalement de deux membres : Loran à la guitare et Fanfan1 au chant, issus du mouvement des squats parisiens.

À la différence de la plupart des autres groupes de l'époque (excepté Métal Urbain et Warum Joe), ils n'ont pas de batteur. Le « troisième membre » du groupe est Dédé, qui est en fait la boîte à rythmes des Bérurier Noir (une Electro-Harmonix DRM16). Olaf, l'un des membres de la toute première formation (avant le concert de l'usine de Pali-Kao), fut plus tard membre de Ludwig von 88, un autre groupe marquant de la scène alternative des années 1980.

Dissous en 1989, le groupe s'est reformé temporairement entre 2003 et 2006.

アホな走り集 - "Luv (sic) pt. 2" by Nujabes feat. Shing02

Photobucket

Video director Sou Ootsuki has released a new version of his video for the song "Luv(sic) pt.2" by Nujabes with Shing02. In the video people are running ludicrously in slow motion.

dJ sAZA (jumpjump / tokyo) : raGGAsoNIC 3 minImiXxX

Photobucket

Biography
L’aventure de Raggasonic débute en 1990, lorsque Big Red rencontre un jeune toaster très prometteur : Daddy Mory. Petit à petit, le milieu underground du ragga se retrouve sous le charme du duo. En 1995, les Raggasonic enregistrent leur premier album (intitulé… Raggasonic). Ils travaillent avec Frenchie, un producteur français exilé à Londres. Ce dernier, qui a travaillé avec les meilleurs artistes reggae jamaïcains et anglais, devient rapidement un membre à part entière du groupe. Grâce au bouche à oreille, leur album atteint rapidement les 200 000 exemplaires vendus (double disque d’or).

Description
Pour les amateurs de musiques urbaines, la reformation de Raggasonic était au moins aussi attendue depuis longtemps. Il suffisait de patienter : Big Red et Daddy Mory, aka Raggasonic le plus grand groupe de l’histoire du ragga français, ont enfin effectué leur come-back en 2010, plus de dix ans après leur séparation !

Comme une suite logique à leur reformation, les Raggasonic travaille sur de nou veaux morceaux et enregistre un nouvel album prévu pour 2012, et ce afin de satisfaire la longue attente de leurs supporters les plus voraces tout âge confondu. Nous avons pu les voir semer l’hystérie collective lors des vieilles charues, le bataclan, Paris Olympia remplis à bloc, devant 1 million 250 000 spectateurs à SOS racisme face à la tour Eiffel, La fête de l’humanité, Solidays et encore bien d’autres…

On trouvera logiquement le producteur Frenchie aux commandes.

dJ sAZA : raGGAsoNIC 3 minImiXxX by djsaza

24/10/12 : Brookes Brothers - FABRICLIVE X Playaz Mix

Photobucket

New mix from the drum n bass djs Brookes Brothers, from Breakbeat Kaos Records.
Let s listen to : 24/10/12 : Brookes Brothers - FABRICLIVE X Playaz Mix

LISTEN / DOWNLOAD

Brookes Brothers - Loveline (ft Haz-Mat)
Hadouken - Bad Signal (Prototypes RMX)
DC Breaks - Era
Dirtyphonics - Dirty (Metrik RMX)
Blok4ead - Bang the Drum
Madeon - Icarus (Fred v & Grafix RMX)
Netsky - Love has Gone
M.I.S.T - Nu Wave
Culture Shock & Brookes Brothers - Smoothie
KOAN Sound - Talkbox (Kill the Noise RMX)
TC - Drug FUCT
Wixckaman, Hoodlum & Mavrik - One Shot
Culture Shock - Troglodyte
Calyx & Teebee - Skank
Drumsound & Bassline Smith - Through the Night
Netsky - Secret Agent
Brookes Brothers - Snowman
Brookes Brothers - Paperchase (ft. Danny Byrd)
Brookes Brothers - The Blues
TC - Do you Rock
Fred V & Grafix - Major Happy
Brookes Brothers - Daybreak (ft. Tasha Baxter)

Video: Inter // States

Photobucket

Inter // States is the latest Tokyo time-lapse piece by photographer Samuel Cockedey. The soundtrack is "Paradigm Flux (Tokyo Cut)" by Woob, from the new "Paradigm Flux" EP (listen).

Paul Frankland, aka Woob, has been one of my favorite ambient/electronic artists for a long time. He has made me the honor of providing "Paradigm Flux", a new track of his, as the soundtrack for this new time lapse piece.

Paul is among the most acclaimed ambient musicians of his generation and has created several milestones of the genre, including the well loved Woob 1194 and Woob 4495 albums on the late Nottingham-based em:t label.

If you like great evocative, cinematic ambient music combining organic elements with world and dub influences, by all means check out his latest album, "Repurpose": woob.bandcamp.com/album/repurpose

"Paradigm Flux" is available here: woob.bandcamp.com/album/paradigm-flux-ep

You can also find an interview regarding the process of making time lapse movies on his blog here: season9.wordpress.com/2010/08/06/floating-point-an-interview-with-samuel-cockedey/

Selected time lapse sequences are available for licensing on the Getty Images website: gettyimages.com/Search/Search.aspx?contractUrl=2&language=en-US&assetType=film&p=cockedey&src=standard

Shinjuku Kabukicho Robot Restaurant - ロボットレストラン

Photobucket

Looking for a place to unwind this weekend? Well, there’s one place in Kabukicho, an entertainment and red-light district in Shinjuku, Tokyo that you might want to check out. It is called the Shinjuku Kabukicho Robot Restaurant . As the name suggests, the restaurant that’s more like a cabaret club features giant-sized robots and dancing women. Yes, the robot restaurant has real scantily clad women that will drive the giant robots while dancing along.

The Restaurant has musical shows as well, and girls playing taiko drums together with a marching band. You’ll also see girls riding on motorbikes and a tank. According to CrunchyRoll, the Shinjuku Kabukicho Robot Restaurant reportedly costs 10 billion yen to build. If you’re interested, you’ll have to pay $37 to enjoy what the restaurant has to offer – from drinks to robots, and from food to anything else. Of course, this isn’t a place for kids to wander. So you pretty much get the idea, hopefully.

Photobucket Photobucket Photobucket Photobucket Photobucket Photobucket Photobucket Photobucket Photobucket